Cela va sans dire, mais c’est beaucoup mieux en le rappelant !

Que ressentez-vous lorsque vous avez passé un bon moment avec une ou plusieurs personnes que vous aimez ? Détendue ? Apaisé ? Joyeux ? Prenez quelques instants et voyez ce que cela crée en vous lorsque vous pensez à cette situation déjà vécue.

Chaque instant vécu avec une ou des personnes que nous aimons, contribue à notre bien-être.

De nos jours, nous avons plusieurs façons à notre disposition d’être en contact les uns avec les autres : soit physiquement ou virtuellement avec l’aide merveilleuse des nouvelles technologies. Ces nouvelles technologies qui ont apporté effectivement des possibilités phénoménales d’élargir nos réseaux amicaux, professionnels, familiaux, de maintenir le lien par-delà les distances et le temps qui passe.
Notamment avec les réseaux sociaux, nous avons pu multiplier nos sentiments d’appartenance à plusieurs communautés en fonction de nos activités personnelles, professionnelles, de nos passions… Et ce sentiment d’appartenance est d’autant plus fort lorsque nous avons la possibilité de travailler en groupe, comme sur Facebook, où se crée un espace virtuel où nous sommes réunis pour la même cause, la même passion, la même recherche… peu importe le sujet, c’est un point d’ancrage fort à un moment dans notre vie. En même temps, on peut vite être tenté de multiplier justement ces points d’ancrage quitte à se disperser, et à ne plus être en mesure de savourer le sentiment d’appartenance et de contribuer aussi efficacement et positivement à ce groupe. Même dans un espace virtuel, il est important de se concentrer sur quelques groupes ou communautés où nous sommes en mesure d’apporter ce qu’il y a de meilleur en nous. C’est ainsi que nous contribuons à la création de petits « mondes » meilleurs et constructifs.

D’autant que la plupart d’entre nous confrontés à la problématique du temps et des distances, privilégient de plus en plus les relations virtuelles. D’ailleurs on le voit avec l’explosion des sites de rencontre. S’ils permettent la mise en relation, le 1er contact, on voit la difficulté pour certain(e)s de passer à la réalité, à la possibilité de VIVRE la rencontre.

Et j’en reviens donc à ma question du début : que ressentez-vous lorsque vous avez passé un bon moment avec une ou plusieurs personnes que vous aimez ? Ce sont des sensations physiques qui créent un sentiment de bien-être et aussi d’appartenance. Nous sommes des Etres Humains, nous avons besoin de Relations Humaines, Physiques où nous pouvons ressentir avec nos 5 sens, le pouvoir d’un sourire, d’un câlin, d’un regard bienveillant. Bien sûr, nous le faisons tous, plus ou moins, en fonction du temps, des distances… Alors dès aujourd’hui, juste si nous prenions le temps de voir un(e) ami(e), voir un parent isolé, et de voir tous les bienfaits que ça nous procure, et que nous procurons. Car le plaisir que nous donnons participe bien plus à notre bien-être que le plaisir que nous recevons.

De même rendons-nous plus accessible à l’Autre. On ne s’imagine pas comment on ferme la porte aux autres avec nos phrases :
« Je suis overbookée »,
« je n’ai pas une minute à moi »
« OK pour un déjeuner mais pas avant 3 semaines »…

Toutes ces petites phrases, qui en disent long sur notre disponibilité, qui nous isole parce que le jour où notre ami(e) a besoin d’aide, elle ne vient pas nous voir pour obtenir du réconfort. Déjà entendu !
– Q :« Pourquoi t’es pas venue me voir ? »
– R : « Je voulais pas te déranger »

L’isolement nous affaiblit dans les 2 cas, alors que qu’une communauté (notre famille, nos ami(e)s, nos collègues…) nous enrichit, nous rend plus fort.

Chaque jour, créons une journée pleine d’Amour et d’Harmonie, et cultivons nos interactions avec les Autres avec Amour <3